Vendredi, 17 mars 2017, à midi nous allons cuisiner avec l’écrivaine Kim Thúy (Montréal) à l’atelier de cuisine Ratatouille (Ackerstraße 2, 10115 Berlin).


© Rafal Maslow

Dans les romans de Kim Thúy les plats prennent beaucoup de place. Au Vietnam, c’est à travers la préparation d’un plat que les gens expriment leur affection. Dans son deuxième roman Mãn, elle raconte l’histoire de Mãn, qui se marie avec un vietnamien qui vit dans l’exil et le suit à Montréal. Elle y travaille dans son restaurant et provoque des sentiments de plaisir chez les clients qui viennent manger ce qu’elle cuisine parce qu’ils y retrouvent un peu de leur pays. Cuisiner est un art et les épices parlent leur propre langue. Chaque ingrédient, chaque plat prend sa propre signification et c’est ainsi que Mãn renaît dans l’étranger et ouvre un atelier de cuisine avec son amie Julie.
Dans les différents cuisines nationales on trouve souvent des plats similaires. Parfois, ce sont des détails qui font la différence. Et parfois, il arrive qu’un élément d’une tradition culinaire se retrouve dans le plat d’une autre cuisine. Ceci est la preuve d’un contact et d’une imprégnation.

Le 17 mars, Kim Thúy, qui a géré son propre restaurant à Montréal durant cinq ans, vient chez Ratatouille à Berlin afin de cuisiner avec vous un plat vietnamien. Durant l’atelier, nous allons présenter aussi son roman Mãn.

L’atelier sera en anglais et allemand. Des extraits du roman seront lu en français. Les places sont limitées. Inscriptions ici.

Il y aura la possibilité d’acheter les livres de Kim Thúy sur place.

En coopération avec la Délégation générale du Québec en Allemagne, 360º Kanada, la Deutsch-Kanadischen Gesellschaft e.V. et la maison d’édition Antje Kunstmann ainsi que l’Ambassade du Canada.